News

francais Sofiane Sebihi pris dans un Traquenard en Pologne

13.10.2012 - Dès l'arrivée en Pologne du boxeur Sofiane Sebihi et son entourage, la grande occasion qui s'annonçait, de disputer le titre WBCSilver Baltic des mi-lourds, s'est révélée étonnamment problématique. Les organisateurs polonais ont changé les conditions du contrat, des moindres détails jusqu'à l'extrême: la suppression pure et simple du titre WBC mis en jeu!

Rapport de JJ Ramelet

C'est à peine une heure avant la pesée que l'équipe genevoise a été informée du fait que les juges et le superviseur de la WBC "ne viendraient pas", sans être à même de donner des explications.

Les organisateurs ont proposé de disputer ce titre mais arbitré et jugé par des officiels  polonais. Cette solution a été refusée par le staff de Sofiane Sebihi mettant en doute la neutralité nécessaire à un championnat international, en  connaissance des statuts de la WBC.

Sofiane Sebihi s'est résolu à combattre malgré tout: il s'en est suivi de négociations compliquées entre les deux parties pour aboutir, quelques heures seulement avant le combat, à un complément du contrat incluant l'obligation de disputer un match-revanche avec des juges et arbitres internationaux garantissant la neutralité du verdict.

Sofiane Sebihi (g.) un jour après le combat avec Pawel Glazewski

Le combat

Dès le 1er round Sebihi, conscient que gagner aux points en Pologne est quasi impossible, a pris la direction du combat en se montrant très offensif, déterminé à mettre rapidement en difficulté son adversaire.

Lors d'un 2e round très intense, Sofiane a été en premier compté par l'arbitre, sans véritablement avoir été touché. En réaction à cet incident, il a  sévèrement touché le champion polonais quelques secondes plus tard. Compté à son tour,  Glazewski n' a pu terminer le round que grâce à son courage et en s'accrochant avec un certain métier à son adversaire.

Les 8 rounds qui ont suivi, n'ont été qu'une course-poursuite de Sofiane cherchant à toucher son adversaire. Ce dernier, qui refusait le combat, s'est contenté avec habileté de retenir Sofiane par tous les moyens et n'a tenté que quelques coups désordonnés à chaque reprise. Plusieurs spécialistes présents ont estimé que Glazewski avait inventé une nouvelle forme de mélange MMA-Boxe anglaise!

Déclaré perdant aux points, Sofiane a accepté cette défaite avec philosophie et sportivité, tout en confirmant l'adage que: en Pologne on ne peut gagner que par k.o. lorsqu'on est jugé uniquement par des officiels du pays.

Reste à résoudre l'énigme de ce traquenard, à savoir si ce sont les organisateurs polonais ou le responsable du championnat WBC Silver Baltic qui ont refusé ce combat pourtant officiellement annoncé depuis plusieurs semaines sur le site BoxRec.com et annoncé par toute la publicité durant la soirée-même.

La seule consolation est que l'arbitre a lui-même estimé que Sofiane avait gagné ce match -  qui, pour le reste, s'est déroulé dans un cadre féerique, à savoir une ancienne mine de sel au décor impressionnant...

N.B.: Pawel a fini le combat une mâchoire fissurée et le nez cassé... 

Le cinéma Cinélux de Genève va projeter le combat le dimanche 21 octobre à 13h30 (entrée prix libre) avec chronique du combat en français.

   




Weitere News


© 2014, Swiss Boxing Federation