News

Saliku gagne médaille

Saliku gagne médaille d'argent

Des Suisses en Russie (v.l.n.r.): Stephan Bernhard, Davide Faraci, Dolmetscherin Tanja, Herry Saliku et Marcel Werder
21.07.2009 – L’entrepreneur russe, Alexandre Iltyakov, a invité le SwissBoxing à envoyer une équipe pour participer à son tournoi international de Kurgan (RUS). Ainsi qu’aux autres participants, le vol et l’hébergement ont été offerts. Au total, ont participé 252 boxeurs, venant de 6 nations (Russie, Kasachstan, Abkhasien, Allemagne, France, Suisse) dans toutes catégories de poids et d’âges.

Les suisses dans le détail:

Marcel Werder, a été primé par le jury, avec un diplôme, pour le meilleur travail de juge et de pointage. C’est une belle reconnaissance pour son travail personnel, mais aussi le signe de la qualité de la formation de nos arbitres.

Davide Faraci , a montré un bon combat contre le boxeur local Turpal Arsangariev. Malheureusement, en raison de deux avertissements, il a perdu le combat. Au cours de la semaine, il a participé à 3 sparrings qui lui ont apporté des nouvelles connaissances et expériences. Conclusion : après avoir, depuis quelques mois, remonté dans les poids moyens, il lui a manque cependant de la force pour combattre au niveau d’un tournoi international de haut niveau. Techniquement et de manière générale, il s’est montré au moins égal et parfois supérieur à certains de ses opposants.

Herry Saliku , s’est renforcé de combat en combat. En quart de finale, il n’a pas pu déployer son jeu. Jurij Motko, de Chanti-Mansijsk (RUS), s’est constamment sauvé en fermant le combat de manière permanente. Gaslan Ginakbaev, d’Omsk (RUS), s’est avéré, en demi-finale, un adversaire de première qualité. Malgré le dur labeur fourni jusqu’à la fin, il n’a pas donné de résultats, et il a livré un combat d’usure fait de beaucoup de coups durs mais n’a pas abandonné. Lors de ce combat, le Suisse a perdu beaucoup de substance ! Peut-être trop ?

Adversaire final, Alexander Schumilov, de Schadrinsk (RUS), s’est rapidement montré un boxeur de classe internationale. Avec Herry, il a livré, à la fin de la journée, un combat enthousiasmant au plus haut niveau. Les nombreux spectateurs ont soutenu et incité leur boxeur russe bien aimé avec enthousiasme pour la victoire. Cela a été le plus beau combat du tournoi, et, à mon avis, malgré la défaite, le meilleur combat d’un boxeur amateur suisse, que je n’ai jamais vu. En reconnaissance de son excellente prestation, Herry a obtenu deux diplômes : un pour le meilleur technicien et un pour le meilleur tacticien.

Avec ces 3 combats, il a démontré, de manière impressionnante, sa classe internationale. Il suivra maintenant 4 jours de formation avec un entraînement léger et s’envolera ensuite dans un camp d’entraînement à Cuba.

En conclusion, en programme la préparation au Championnat du Monde ; elle se fera avec 2 semaines d’entraînement dans le sud de la France. Avec un peu de chance, il sera, début septembre à Milan pour le Championnat du Monde.

L’enthousiasme chez lui et chez moi monte !


Un commentaire de fin :

Un grand merci à notre interprète Tanja . Sans sa présence, nous aurions eu des difficultés. Ce tournoi a été majoritairement d’un bon niveau. Nous avons vu en action des boxeurs très expérimentés ainsi que des jeunes relativement inexpérimentés. La dureté des combats a été, pour nous, de même que pour les allemands et les français, inhabituelle. Les boxeurs russes sont, de manière générale, plus costaud et affamés de victoires. Néanmoins, je suis convaincu que nos meilleurs boxeurs sont capables de rivaliser avec eux. Principalement parce que nos boxeurs sont techniquement spécialement bien formés.

C’est mon objectif ! L’année prochaine nous participerons à ce même tournoi avec une plus grande équipe. 10 jours en Sibérie sont, pour chaque européen de l’Ouest, habitué à la prospérité, une bonne école de vie.

Traduction effectuée par Franca Roncoroni



 

 

 


 

 

 




Weitere News


© 2018, Swiss Boxing Federation